Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les vigilances

Les pratiques médicales ont connu au cours des dernières décennies des progrès considérables grâce aux innovations thérapeutiques, médicamenteuses et chirurgicales.

Cependant aucune pratique médicale n'est sans risque. Elle ne peut être proposée que si le patient en tire profit : les médecins et les infirmiers doivent vous informer pour votre sécurité des avantages et des inconvénients liés aux examens et aux traitements médicaux ou chirurgicaux qui sont proposés.

La vigilance sanitaire a pour rôle de surveiller les incidents et les éventuels effets indésirables liés aux soins, pour la sécurité des patients. Elle s'applique donc à l'ensemble des soins hospitaliers.

Elle a besoin d'une information rapide et précise pour réagir efficacement et la participation du patient ou de ses proches est indispensable. En effet, le patient est le seul à pouvoir ressentir certains effets indésirables : il doit les signaler à son médecin, aux infirmières, pendant l'hospitalisation ou après sa sortie, qui lui prescriront, si nécessaire, des examens complémentaires et un traitement.

La réglementation en matière de vigilance prévoit notamment les mesures suivantes :

. La Pharmacovigilance pour surveiller le risque d’effets indésirables des médicaments qui vous sont administrés,

. La Matériovigilance pour les différents matériels et dispositifs médicaux utilisés pour le diagnostic ou le traitement de votre affection,

. L’Hémovigilance pour les produits sanguins qui vous seront éventuellement transfusés.

. L’Infectiovigilance pour surveiller et prévenir les infections associées aux soins

. La Réactovigilance pour les réactifs et dispositifs qui seront utilisés dans les laboratoires pour réaliser vos examens biologiques,

. La Biovigilance pour assurer la sécurité des prélèvements et transplantations des produits issus du corps humains susceptibles d’être utilisés si vous deviez bénéficier d’une greffe ou d’une thérapie cellulaire,

. La surveillance des arrêts cardiaques

. L’Identitovigilance pour prévenir les erreurs et risques liés à l’identification des patients

. La gestion des risques pour identifier, analyser et maîtriser les dysfonctionnements qui ont causé ou auraient pu causer des dommages à un usager, aux biens, à un visiteur ou au personnel.

Télécharger le fichier

Publié dans Nos engagements | Lien permanent