Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le don d'organe

Le don d’organe n’est pas un sujet facile à aborder, la mort plane au-dessus de la conversation. Cependant, dans certaines situations, le don d’organe est possible de son vivant. « Le don du vivant » est essentiellement pratiqué pour le rein. Plus rarement, on peut aussi prélever et greffer une partie du foie d’un donneur vivant. Lors d’un don de rein de son vivant, l’un des deux reins du donneur est prélevé, sachant qu’il est possible de vivre normalement avec un seul rein.
En France, le don du vivant augmente progressivement depuis le début des années 2000 mais il reste modeste. Il a représenté 11,7 % des greffes de rein en 2012. L’Agence de la biomédecine a inscrit dans ses priorités le développement de cette activité en complément de l’activité de greffe à partir de donneurs décédés.
Le don du vivant permet de réduire les délais d’attente.

Pour tout savoir sur le don d'organe et de tissu: http://www.dondorganes.fr/

Télécharger le fichier

Publié dans Vos droits et devoirs | Lien permanent